Trace

Le moment tant attendu est enfin arrivé. Il prend une grande inspiration : il est prêt. Il fait craquer ses phalanges avant de s’élancer mais l’enjeu le saisit et il a une pensée de renoncement mais il pense à ses proches et se jette à l’eau. L’horizon devant lui l’effraie un peu. Tiendra-t-il la distance? Il avance avec hésitation, prend confiance.

Il avance, il le sait et seul cela compte. Il ne perçoit pas encore le but mais la conscience du chemin parcouru, l’aisance acquise, l’aident à avancer. Libéré, il se permet d’improviser, d’oublier un temps les figures imposées et il respire mieux.

La fin se précise, le surprend, l’esprit incroyablement libre. Il revoit le chemin qu’il vient de parcourir et son sourire s’agrandit. Il a réussi. Il ne ressent plus le carcan de toutes ces années. Mettant un point final, il referme son stylo-plume, le pose sur la table et regarde encore la feuille devant lui. Il vient d’écrire sa première page. Sans contrainte.


J’ai écrit ce texte dans l’urgence des dernières heures avant la date-limite pour le concours de la micro-nouvelle organisé par Radio-France cet automne. La qualité des textes des lauréats me montre le chemin à parcourir et le soin à apporter…

Je ne renie pas pour autant ce texte qui reste très personnel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s