Mémoire googlienne

Hasard Googlien sur mon compte Facebook qui me propose Julie Trompette comme amie. Des péripéties postales m’ont fait retenir le prénom de la jeune trompettiste qui m’avait acheté une sourdine électronique Silent Brass.

Mon gentil moteur de recherche en a gardé vaguement la trace dans mes courriels mais le lien fait entre nos deux comptes Facebook est nettement moins ténu.

La curiosité et un bref désoeuvrement me font parcourir son profil public et je finis par cliquer sur un lien YouTube. J’avais bien aimé un CD de Calexico emprunté à la médiathèque municipale de ma ville ; je retrouve et apprécie ce style mariachi dans les autres morceaux de Sofian Mustang.

Bon, faut-il vraiment que je remercie FaceBook et Google pour cette découverte?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s