Maguelone Cabos de Muizan

Habituée des feria de Dax et de Bayonne, Maguelone s’encanaille chaque année aux bras de trompettistes de Bandas tandis que Monsieur, bâtonnier au barreau de Mont de Marsan, dîne longuement au Fin Laboureur de Monein avec ses amis du Rotary Club. La chère y est bonne, le vin excellent et il ronflera justement quand elle rentrera ses ballerines à la main, les sens encore en émoi de tant de jeunesses effleurées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s