Total barré

Pour une ivresse, un mal de crâne, recherchés, espérés, atteindre l’oubli, celui des tristes nuits, des mornes journées.
J’avais déserté ces artifices il y a longtemps déjà.
Pour un meilleur résultat? Rien n’était moins sûr. Mais je le croyais, m’en persuadais.
Ils auraient voulu démasquer, révéler l’imposture mais je donnais le change, prêtais à rire, donnais le change et ne lâchais rien !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s