La validité des timbres

 

J’avais commandé un livre d’occasion et il était mentionné « timbres de collection » dans le descriptif du vendeur. Je ne suis pas philatéliste et pensais qu’il vendait aussi des timbres mais c’est l’état annoncé du livre qui me l’avait fait retenir.
Je fus surpris en recevant la petite enveloppe soigneusement rembourrée pour protéger le livre de poche. Elle était quasi-recouverte de timbres. J’étais d’abord étonné de la valeur faciale des timbres quand une inscription au stylo-bille attira mon attention : elle mentionnait la contre-valeur en francs et en euros de l’affranchissement au taux officiel de conversion de 6.55957, cette valeur vite apprise en 1999, arrondie maintes fois, tellement que je n’y faisais plus référence !
IMG_0297.JPG

Ce n’est pas le premier colis que je reçois ainsi mais je n’avais pas plus prêté attention que cela. C’est cette conversion explicitement écrite qui a attiré mon attention et m’a fait m’interroger sur ces timbres ressurgis du passé. S’agit-il d’un philatéliste qui a enfin trouvé un intérêt à sa collection? Plus prosaïquement, s’agit-il, par un revers de fortune foudroyant, de « gratter » le moindre argent en se débarrassant de cette accumulation d’images tarifées. C’est que, au fil de mois d’émissions spéciales, de planches-souvenir, cela finit par représenter une certaine somme, rien qu’en considérant la valeur faciale, c’est à dire sans même considérer la valeur que cela pourrait avoir auprès de collectionneurs. Quoique cette cote m’apparaît toute théorique, n’ayant de sens que si il y a de la demande.

Cela me rappelle un cadeau que ‘l’on m’avait fait pour un de mes anniversaires quand j’étais étudiant : un kilo de pièces de monnaie. Trier, classer les pièces m’occupa bien et je me pris au jeu. Je fins par me renseigner sur la valeur que pouvaient avoir certains exemplaires qui me paraissaient intéressants. De fait, certaines pièces étaient cotées quelques dizaines de francs. Intéressant pensais-je. Oui mais, ces pièces-là, tout numismate un tant soit peu concerné les possède déjà, en plusieurs exemplaires.

Et ces timbres, que vais-je en faire? Je les ai jetés avec l’enveloppe, dans la poubelle à papiers. Je n’aurais pas dû?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s